Publié par : prgdescotesdarmor | 10 mars 2011

Un bilan des Cantonales avant les Cantonales

A quelques jours du premier tour des Cantonales, les dernières du genre, il est possible de faire un premier bilan, assez général. Entre menace d’abstention record et baisse du nombre de candidats, les partis politiques semblent confrontés aux deux versants d’une même crise…

Premièrement, et c’est à la fois évident et navrant, les Cantonales ne passionnent guère, en dépit de certaines tentatives. En tous cas du point de vue des médias. Il ne s’agit pas ici de leur jeter la première pierre. Tout le monde, hommes politiques, médias, instituts de sondage ont les yeux rivés sur la Présidentielle. Et là, celle qui mène la danse, c’est Marine Le Pen, présentée comme l’arbitre du premier tour de l’élection reine, faisant miroiter un 21 avril à l’endroit ou à l’envers. Qu’elle mène la danse, ce n’est pas tout à fait juste, ce sont les sondages qui la présente comme tel.

La Gauche pour le moment est dans l’attente de son sauveur, DSK, qu’il se déclare candidat. Puisque la question n’est plus oui ou non, mais quand il va se déclarer. Et là, il faut noter que les sondages jouent en sa faveur. Il serait le seul à pouvoir réaliser en duo avec Marine Le Pen le fameux 21 avril à l’envers.

De son côté, la Droite est un peu perdue, il faut l’avouer. Elle ne sait plus trop sur quel pied danser. Soit conquérir l’électorat du Centre et apaiser les propos et les orientations sécuritaires. Soit jouer le jeu du FN en promettant de « remettre dans les bateaux » les immigrés venus des pays arabes. Et cette dernière option semble risquée puisqu’elle renforce le FN au détriment de l’UMP. Bref, le parti majoritaire est écartelé entre des positions inconciliables, les yeux rivés sur les sondages. Parce que ce sont bien eux qui mènent le jeu.

Quant aux Cantonales, on en parle… sous l’angle des sondages. Soit pour dire que le résultat des cantonales, sera le « seul sondage » sérieux. Soit pour souligner les risques d’une abstention record, à partir d’un sondage… datant de trois semaines. Donc résultat, le monde politico-médiatique s’en fout des Cantonales et garde les yeux rivés sur les Présidentielles. Et les électeurs sont de plus en plus méfiants à l’égard des politiques quant à leur capacité à agir pour leur quotidien. Les chiffres qu’ils qu’on scrute aujourd’hui c’est plus celui à la pompe que celui d’un sondage.

De la défiance aux difficultés internes

Mais l’autre enseignement de ces Cantonales avant les Cantonales, c’est la crise interne au monde politique. Evidemment, elle n’est pas qu’interne et la crise de confiance dans la Politique rejaillit au sein des appareils. Ici, encore une histoire de chiffre.

La liste des candidatures aux prochaines élections cantonales a été officiellement arrêtée, hier, en fin d’après-midi à la préfecture des Côtes-d’Armor. Au total, 99 candidats se présenteront, le 20mars, dans les 26 cantons renouvelables, soit 52 de moins qu’en 2004, où l’on avait enregistré 151 candidatures.

La première explication vient d’un changement dans le déroulé de ces élections locales, obligeant les candidats à respecter la parité dans les titulaires et suppléants. Pour cela, certains ont eu recours aux petites annonces pour trouver une candidate. Cette imposition de la parité, si elle est justifiée, est révélatrice d’un état des forces disponibles. Faible. En cela, la crise de confiance que connaît le monde politique est aussi une crise interne qui se caractérise par la difficulté à renouveler son personnel. Dans les Côtes d’Armor, la baisse est sensible. Un tiers de candidats en moins, faute d’avoir rempli une condition pourtant simple vu de l’extérieur : associer un homme et une femme dans un scrutin uninominal à deux tours.

En somme, si tous les regards se tournent vers les chiffres des intentions de vote en faveur du FN, témoins d’une crise morale du monde politique, cette même crise morale se joue à un niveau infra, à l’échelle des fédérations. Difficile d’attirer de nouveaux militants, tous partis confondus. En définitive, c’est peut-être ce bilan qu’il faut dresser des Cantonales avant même qu’elles ne soient jouées.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :